L’univers universel

L’école universelle nous apprend à regarder son univers,
de lui trouver une particule logique. À savoir que nous sommes les nombreux intellectuels,
à entreprendre le complexe de la connaissance. On n’ignore pas le fonctionnement des planètes, ni l’existence des galaxies. Ce qu’on est sûrs de voir, est bien une horloge astronomique. Soit un banal mécanisme complexe, ce qui à terme va correspondre a une interprétation humaine.
D’où affirmer, que la quantique de l’histoire de l’univers existe est bien réel.

Au niveau atomique de l’élément, il y a l’unité harmonique….

Le terme « unité » nous enseigne l’état d’un élément unique, qui n’est pas le résultat d’une association. La référence physique a le sens du complexe, en fait relatif. Donc en comparant les éléments complexes, les éléments élémentaires, les éléments unitaires. Et, enfin l’unité élémentaire de l’histoire harmonique dans le texte. Bien qu’aucun individu puisse assurer de l’avoir vue, il est logique qu’elle puisse avoir sa place parmi toutes ces éblouissantes catégories. Du côté harmonique de l’interprétation, il est clair que l’unité n’est pas isolée (en terme élémentaire en cours). Le mot atome est basique en terme de l’état de l’unité, on parvient aisément à comprendre l’état de l’objet unique. La particularité de sa masse est effectivement unique, et son tempérament est également associatif même s’il est particulier. En comprenant ce premier état unique et associatif, on arrive à saisir le sens complexe des éléments. L’unité est en harmonie avec les autres, puis il y a de l’activité dans l’air.

L’accord harmonique est un cas exemplaire de démonstration, au sujet de l’unité relative…. Il est constitué d’un groupe d’unités harmoniquement activé. Avec une considération métrique de la situation, on saisit ainsi des différences. De maîtriser le groupe d’unités donné par l’accord, en raison de ses qualités. Le sujet atomique est plus facile à réaliser en musique, qu’en physique. Puisque la quantique musicale détermine un temps adaptatif, à l’aide de la temporisation. Elle est aussi un système de quantification de l’espace, un support harmonique calculé. Pour dire, qu’elle est objective et assurément logique. Qu’elle comprend l’état d’un milieu harmonique lorsque son origine est en activité, que ce spectre numérique se calcule. Pour y voir, les différents courants générés venant des centres d’intérêts. De qualifier ce vers harmonique, et ainsi connaître sa force de persuasion. À y regarder de plus près, l’évolution de la vibration harmonique est multiple. En suivant la règle harmonique qui a pour origine l’unité fondamentale, se multipliant en harmonies. À partir de cette idée, on remarque quelques particularités harmoniques lorsqu’elles sont propagées.

Il y a savoir apprendre, et apprendre le savoir. Que devient le savoir sans aucun repère, serait-ce un voyage sur cette terre finalement. C’est en passant par ici, que tout le monde peut compter les boules. Puis d’exprimer cette découverte venue d’une simple logique harmonique, aux formes explicites. L’activité harmonique n’est pas totale non plus, en fait il y a une quantité d’activités. Chaque activité a ses particularités, ce qui pour l’ignorant est une zone inconnue. Lorsqu’il n’y a aucune génération harmonique, il y a la gammologie pour signaler la fonction diatonique de la gamme naturelle. Ainsi, quand on ignore où elle va, on se demande d’où elle vient. Alors musicalement, on sait qu’elle vient de la gamme naturelle. Il y a tant de choses à dire avec la musique, que je suis content d’écrire ces quelques lignes pour vous cher visiteur lecteur.


Cas pratique d’exercice

Présentation de quelques tables de précision.

En musique, il y a des règles à savoir. Les altérations nous donnent les moyens de réaliser, combien ce système est unique. Sa forme originale n’est pas différente d’un musicien à l’autre, puisque nous utilisons tous les notes réservées aux gammes. C’est sur elles, que de nombreuses définitions vont s’identifier. Parce que la gamme est dissociable… !

Règle des gammes

La connaissance des gammes est essentielle.
Une bonne interprétation modale, c’est important.

Règle des armatures

La partition et la signature de sa portée.
Les relations altéractives des signes altératifs.

Règle des accords

L’accord basique de la gamme est équilibré.
Une gamme simultanée est un accord entier.

Règle des tempéraments

Les tempéraments développent les octaves.
Les tempéraments harmoniques en errance.


…signe

Présentation du cursus gammologique

Les compétences théoriques de la musicologie démontrent avec exactitude, le réalisme d’un domaine logique et complexe. C’est cette logique qui facilite notre interprétation théorique, de l’histoire des gammes ou de la gammologie. Aussi, Vicenté Quantic est le gammologue de cette situation musicale… !

Consultant gammologue

Pour la diversité du débat musical, en somme.
Afin d’obtenir une satisfaction musicale et originale.

En théorie musicale

Un problème complexe déconcertant de facilités.
L’origine sublime des notes furtives et inévitables.

En pratique musicale

La musique instrumentale est une expression harmonique.
Ce travail de style est une liberté qui nous appartient.